Rechercher

L'histoire d'Enzo Ferrari


Né le 18 février 1898 à Modène (Italie), Enzo Anselmo Giuseppe Maria Ferrari est décédé le 14 août 1988 en tant que pilote italien et industriel. Fondée en 1929 par la Scuderia Ferrari, pionnière et fondatrice des championnats du monde de F1, par Ferrari Automobili, une entreprise qui conçoit, fabrique et vend des lunettes de sport haut de gamme en 1947. Surnommé "Il Commendatore" ("Commander"), Enzo Ferrari a consacré sa vie à son entreprise et est devenu l'une des figures majeures de l'histoire du sport automobile dans le monde. Enzo Ferrari a toujours privilégié la course automobile par rapport à l'industrie automobile. Grâce à cette compétition, Ferrari est devenu l'un des constructeurs de camions les plus célèbres au monde.


Son père, Alfredo, était né à Capri et avait créé un atelier qui construisait du matériel destiné aux chemins de fer. En septembre 1908, ce dernier décide d’emmener ses fils assister à une course automobile locale, la Targa Bologna. À peine âgé de dix ans, Enzo Ferrari est fasciné par les moteurs et les visages noircis par la poussière de pilotes qui deviendront ses héros. Il envisage des études en mécanique pour devenir l’un des leurs.


Mais en 1914, la Grande Guerre marque un premier coup d’arrêt dans sa vie avant qu’une pneumonie et un accès de fièvre typhoïde emportent son père, puis son frère, à quelques semaines d’intervalles. Envoyé sur le front, Enzo Ferrari sort de la guerre éreintée et va devoir se construire un avenir dans un pays en ruine.


Après la guerre, il tente de se faire embaucher chez Fiat, mais travaille finalement pour une entreprise livrant des châssis de Lancia à une carrosserie. Au fil des connaissances acquises avec cet emploi, il est embauché comme pilote d'essai par un petit constructeur italien en 1919. Passionné de compétition, il sera pilote pour Alfa Romeo jusqu'en 1931, avant de prendre les fonctions de directeur sportif pour la marque italienne. Mais c’est en dehors des circuits que « El Commendatore » va se faire remarquer.


En 1929, il fonde la Scuderia Ferrari, une société anonyme qui est chargée d'exploiter des Alfa Romeo de compétition, en tant que filière du constructeur au Biscione. Mais le contrôle de plus en plus grand de la marque sur l'entreprise d'Enzo le pousse à s'en éloigner, non sans avoir vendu des projets techniques à Alfa Romeo, et notamment celui qui deviendrait, quelques années plus tard, l'Alfa Romeo 158. Obligé de quitter Modène, il y retourne dès 1939, lorsqu'il retrouve son indépendance.


Il crée ensuite le logo au Cheval Cabré, emprunté à l'un de ses amis, Francesco Baracca, qui était pilote d'avion de chasse durant la première guerre mondiale. La famille de Baracca autorisa Ferrari à utiliser cet emblème, affiché sur l'avion du militaire, et Enzo lui ajouta un fond jaune pour représenter la ville de Modène.


C'est en 1947 que l'aventure Ferrari est vraiment lancée, avec la 125 S, sa première voiture, qui remporte la même année la première course pour le compte du tout nouveau constructeur. Trois en plus tard, Ferrari s'engage dans le tout nouveau Championnat du monde de Formule 1, et y remporte sa première victoire un an plus tard, en 1951.


Enzo Ferrari décède le 14 août 1988 à Modène. Véritable romantique dans la compétition, et à la tête d'une marque qui incarne aujourd'hui l'automobile italienne à elle seule, Enzo Ferrari était réputé pour être un dirigeant strict, il faisait du sport auto une véritable philosophie de vie : "J'ai consacré ma vie entière à l'automobile, ce triomphe de la liberté pour l'Homme".



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout