Rechercher
  • MorganP

L'histoire des pharaons d'Egypte


Durant plus de 3.000 ans, de nombreux pharaons ont régné sur l'Égypte ancienne. S'il est impossible d'en dresser une liste exacte, on estime aujourd'hui qu'ils ont été entre 190 et 260 à se succéder sur le trône. Certains sont tombés dans l'oubli, d'autres, hommes et femmes, ont marqué l'histoire de leurs noms. De nos jours, on connaît les noms de 345 pharaons grâce à de multiples attestations dont des listes royales compilées par les scribes égyptiens. Les scribes savaient lire et écrire les hiéroglyphes et ils étaient des fonctionnaires dirigés par le vizir. Le vizir était le conseiller du pharaon. Si le pharaon meurt et qu'il n'a aucune descendance, le vizir peut envisager de devenir pharaon.


Le pharaon était le souverain tout-puissant, le roi de l'Égypte antique. Le premier pharaon historique serait Ménès qui, vers 3000 av. J.-C., a réuni en un seul état la Haute-Égypte et la Basse-Égypte. Ils étaient considérés comme des dieux vivants. Ces souverains se sont succédé sur une période de plus de trois millénaires entre -3150 avant J.C. avec le pharaon Ménès et -30 avant J.C. avec la pharaonne Cléopâtre VII.


Le mot « pharaon » vient de l'ancien Égyptien « per-âa », qui veut dire « grande maison ». On leur donne ce nom en faisant référence aux grands palais qu'ils habitaient. Le pharaon était très important pour le peuple. Sans lui, le peuple égyptien courait à sa fin. Il devait assurer le bien-être de ses sujets ici-bas et dans l'au-delà. Le pharaon possèdait tout : champs, canaux d'irrigation, mines, etc.


Les pharaons avaient tout un harem de femmes. La plupart étaient des concubines, des favorites d'un jour, ou issues de mariages diplomatiques. Il y avait également la grande épouse royale, la favorite. Le successeur du pharaon est son fils aîné, ce dernier étant souvent issu de la grande épouse. Le pharaon est au sommet de la hiérarchie égyptienne, il est le chef de guerre, le représentant des dieux sur terre, lui seul a le droit d'honorer les dieux, mais forcément, il délègue ses pouvoirs aux prêtres. Les deux adjoints au pharaon sont les vizirs.


Les pharaons étaient très croyants, une de leurs responsabilités était de s’assurer que tous les dieux étaient bien vénérés. Les prêtres avaient l’autorisation du pharaon d’utiliser ses terres afin de construire des temples pour honorer leurs dieux.


À cette époque, il n’y avait pas d’âge pour accéder au trône. Toutankhamon n’avait que 9 ans quand il est devenu pharaon. La cérémonie de couronnement est un des jours les plus importants dans la vie d’un pharaon. Celui-ci reçoit ses couronnes de la main de plusieurs divinités et il les arbore avec le plus grand des respects. Les couronnes blanche et rouge représentent l’union entre la Haute et la Basse Égypte. La bleue représente sa légitimité. Il reçoit aussi ses cinq noms dont deux qui sont entourés d'une cartouche (signe ovale qui symbolise la domination sur tout ce que le soleil entoure). Dès la cérémonie du couronnement terminé, le souverain est devenu l'incarnation terrestre d'Horus, le dernier dieu à avoir régné sur terre.


En ce qui concerne son armée, les pharaons de l’ancien empire partaient rarement à la guerre eux-mêmes. Ils assignaient des commandants à cette tâche. L’armée égyptienne était très puissante. Elle était composée de chars, de chevaux, de puissantes flottes et un grand nombre de soldats.


Lors de l'ancien empire, les pharaons étaient enterrés dans des pyramides. Mais au nouvel empire, ils sont enterrés dans des tombeaux souterrains, dont beaucoup dans la vallée des rois. La mort d'un pharaon ne tient qu'à cinq mots : Horus a rejoint le globe !


Pour continuer à vivre après la mort, les pharaons sont momifiés. Ils sont ensuite placés dans des tombeaux, avec plein de richesses qui les accompagneront dans la mort. Mais tous les tombeaux furent pillés sauf un, celui de Toutankhamon, découvert, dans la Vallée des rois par Howard Carter.


Pendant la période transitoire du pouvoir, le futur pharaon porte le deuil du pharaon défunt.


Pendant les 70 jours nécessaires à la momification, le nouveau roi va laisser pousser sa barbe en signe de deuil. Durant la cérémonie d'embaumement, le pharaon est momifié couche par couche, évidé (tout est enlevé, sauf le cœur), et amené dans la pyramide, à la tombe funéraire.


Pour finir, voici les pharaons qui ont le plus marquer l’histoire de l’Égypte :


- Narmer, le premier pharaon,

- Khéops, bâtisseur de la grande pyramide de Gizeh,

- Thoutmôsis III, un grand conquérant,

- Toutankhamon, le seul à avoir laissé une tombe presque intacte,

- Ramsès II, probablement le plus célèbre,

- Cléopâtre VII, la toute dernière.


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout