Rechercher

Les lycanthropes

Dernière mise à jour : 11 mars 2020



Le lycanthrope, plus connu sous le nom de loup-garou, est une légende issue du folklore de la civilisation européenne. Il s’agit d’un humain qui a la capacité de se transformer, partiellement ou complètement, en loup ou en créature semblable proche du loup.


Les lycanthropes sont majoritairement décrits comme des êtres maléfiques possédant les capacités du loup et de l'homme à la fois, une force colossale, et d'une grande férocité puisqu'ils sont capables de tuer de nombreuses personnes en une nuit. Ils se rappellent rarement leurs méfaits nocturnes après avoir repris forme humaine.


La transformation peut être due à plusieurs causes comme une malédiction, un rituel ou alors la version classique reste la morsure d’un loup ou d’un autre lycanthrope.


Le déclenchement se fait généralement durant la nuit et à chaque pleine lune, forçant le lycanthrope à garder sa forme jusqu’au matin.

Le terme de « lycanthropie » est souvent associé au roi grec Lycaon, souverain d’Arcadie qui aurait d’après la mythologie été transformé en loup par Zeus suite à un repas dans lequel le roi aurait servi de la chair humaine. Mais les premières mentions écrites des hommes-loups datent du 5ème siècle avant J-C.


Dans la plupart des textes d’Hérodote, ce dernier écrit que lorsque les Grecs s’installent sur les côtes de la mer Noire, ils étaient souvent vus comme « des magiciens capables de se métamorphoser en loups ».


Mais cette vision de l’homme loup n’est pas uniquement connue au monde occidental. En effet, nous avons retrouvé des traces de d’autres cas de transformations d’hommes dans les légendes africaines et indiennes faisant mention d’hommes-tigres, d’hommes-léopards et d’hommes-crocodiles, ou encore dans la mythologie scandinave dans laquelle les hommes se transformèrent en ours pour partir chasser, et aussi dans la mythologie nordique dans laquelle les dieux pouvaient se métamorphoser en ours ou en loups.


De nos jours lorsque l’on parle du loup-garou, on pense tout de suite au mythe mais il se trouve que dans la psychanalyse moderne, la lycanthropie est perçue comme une pathologie clinique dans laquelle la personne atteinte par cette maladie psychiatrique se croit transformée en loup. C’est un cas célèbre dans un village qui a permis de découvrir cette maladie.

Voici son histoire :


Un jour, un homme se croyait être victime de lycanthropie. Pour protéger les autres habitants du village, ce dernier s’est réfugié dans une grotte pour rester à l’écart. Pendant plusieurs soirs de suite, des loups affamés ont attaqué le village, causant de nombreux dégâts auprès des villageois et en dévorant parfois des enfants. Bien sûr, les habitants se sont défendus et ont tué les loups et ont conservé leurs corps. Ayant entendu parler des agressions de loups, l’ermite est revenu au village persuadé d’être à l’origine de ces attaques. Lorsque les villageois lui ont montré les carcasses des animaux, il a été forcé d’admettre qu’il n’y était pour rien.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout